Loi pinel à Lille : toutes les conditions nécessaires !

Pour faire face au grand développement démographique que beaucoup de régions françaises ont connu, le Gouvernement a voulu faire appel à une loi qui concerne le domaine des biens immobiliers. Cette loi a été lancée en septembre 2014 par la ministre du logement Sylvia Pinel d’où le nom de la loi « loi Pinel ». Il s’agit d’une loi de défiscalisation des frais d’imposition lancée sur environs 7 ans, autrement dit jusqu’au 31 décembre 2021 plus exactement. Si vous désirez savoir ce que cette loi offre pour la région de Lille, nous vous invitons d’abord d’accéder à https://www.invest-immo-lille.com/loi-pinel-lille/ et continuer ensuite la lecture de notre article qui va sûrement vous être bénéfique.

Comment procéder pour bénéficier de la loi Pinel à Lille ?

Pour bénéficier de cette loi de défiscalisation, nous voulons d’abord vous expliquer que cette dernière dispose d’une subdivision géographique en zones qui doit être respectée, nous vous la citons brièvement dans les points suivants :

  • La zone A bis : Paris et sa banlieue, soit environs 76 communes en totalité.
  • La zone A : l’agglomération de Paris, la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, etc.
  • La zone B1 : elle inclut les grandes agglomérations à très haute demande de logements.
  • La zone B2 : concerne les centres-villes de certaines agglomérations grandes.
  • La zone C : elle prend le reste du territoire, non inclus dans les zones précédemment citées.

Comme vous le voyez, Lille fait partie de la zone A, mais il faut savoir qu’elle faisait partie de la zone B1, ce n’est d’ailleurs que récemment qu’elle a été déplacée vers la zone A ce qui l’a fait jouir d’un grand nombre d’investisseurs qui se sont mis à investir dans cette zone. Il est important de citer que l’investissement à Lille est très intéressant car il s’agit d’une région connue par une vie quand-même moins chère ce qui attire d’ailleurs de plus en plus d’étudiants vers cette dernière.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?Quelles sont les conditions deligibilite

Il faut savoir qu’en dehors de cette subdivision, il existe plusieurs autres conditions pour bénéficier de cette loi Pinel, comme par exemple une limite maximale de logements à posséder à deux logements par an avec un total de 300 000 € par an au maximum, à côté de la location du logement pendant 6 ans, voire 9 ou 12 ans avec le respect de toutes les normes de performance énergétique et thermique BBC 2005 ou RT 2012.

Les avantages et les atouts

Il est logique que si les investisseurs cherchent à tous moyens de remplir ces conditions pour bénéficier de cette loi, c’est pour la simple raison qu’il s’agit d’une loi avantageuse. Parmi les multiples avantages qu’elle procure, nous citons comme exemple :

  • Une réduction des impôts à 21 % sur une année complète donc environs 63.000 euros d’impôts en totalité sur une année.
  • La possibilité d’investir en empruntant, c’est-à-dire qu’il est possible d’investir sans apports.
  • La constitution de votre propre patrimoine immobilier.
  • La possibilité de louer à des membres de votre famille, ce qui veut dire que les parents par exemple peuvent se charger de louer un logement à leurs enfants tout en bénéficiant de la réduction des frais d’imposition offerte par cette loi.

Pour finir, la loi Pinel vous offre une chance pour faire les plus bons investissements dans les régions à haute demande, n’hésitez donc pas à en bénéficier.