Les conditions requises pour bénéficier du statut LMNP

Le statut « loueur en meublé non professionnel » attire de plus en plus d’intéressés grâce aux avantages de défiscalisation qu’il assure.

Ce statut permet d’investir dans un logement meublé destiné à la location et bénéficier en retour d’une réduction des charges des impôts.

Cependant, ce statut se fait sous conditions précises et strictes et contient parfois des pièges qu’il faut éviter. Nous allons parler dans cet article des conditions pour obtenir le statut LMNP et les pièges à éviter.

Quelles sont les conditions requises pour bénéficier du statut LMNP ?

Comme pour chaque investissement, pour bénéficier du statut de loueur en meublé non professionnel, certaines conditions sont requises. Voici les conditions qu’il faut vérifier avant d’investir en LMNP et bénéficier de ses avantages :

  • Les revenus de l’investissement : pour bénéficier de la défiscalisation, le revenu de l’investissement en logement meublé doit être inférieur 23 000€; chaque année.
  • Le type de logement investi : le logement investi en location pour bénéficier du statut de LMNP doit être meublé. Vous devez acheter un logement meublé ou le meubler vous-même après l’achat.
  • Ne pas être un loueur en meublé professionnel : les membres inscrits au registre de commerce et des sociétés (RCS) en tant de loueurs en meublés professionnels (LMP) ne peuvent pas bénéficier du statut LMNP.
  • Avoir un bail commercial : pour bénéficier du statut LMNP, il faut également disposer d’un bail commercial relié au gestionnaire de résidence.

Quels sont les pièges à éviter ?

Le statut LMNP permet de bénéficier de plusieurs avantages sur le plan financier.

En effet, en plus d’être une source de revenus considérables, cet investissement vous offre l’occasion de réduire les frais de vos impôts et de récupérer 20 % de la TVA.

Cependant, si vous êtes inexpérimenté en investissements immobiliers, alors il est important de connaitre certains pièges qui pourront vous faire perdre des sommes considérables d’argent.

  • Evitez d’acheter un immeuble avec un prix TTC : le statut LMNP pousse des vendeurs immobiliers à pratiquer des tarifs plus chers que le marché de 20 %, donc lors de votre achat, pensez à acheter un bien non meublé et le meubler vous-même et comparez bien les prix du marché avant de procéder.
  • Evitez de revendre le bien immobilier avant une durée de location de 20 ans : le statut de LMNP vous permet de récupérer la TVA seulement pour durée de location qui dépasse 20 ans; si vous revendez votre logement en une période inférieure alors vous serez obligés de rembourser la totalité de vos bénéfices.